Département : Rhône


Il y a actuellement
56 personnes Électro-HyperSensibles
auto-recensées dans ce département.

Il y a 1 structure(s) dans ce département :

Collectif des E.H.S. Rhône Alpes

Collectif
Partenaire du Réseau E.H.S. Entraide
Actif depuis 2013

Contact e-mail : collectif.ehs.rhone.alpes@gmail.com
Site Web : http://www.cehsra.fr/

Buts et démarches :
Le collectif des électro-hypersensibles constitué en Rhône Alpes sous l’impulsion d’un groupe de personnes EHS ou sympathisantes a pour objectif premier d’ouvrir une porte supplémentaire à ceux atteints par le syndrome d’intolérance aux champs électromagnétiques ou qui le découvrent et souhaitent obtenir des informations, être mis en relation avec le réseau des associations spécialisées et/ou les professionnels de la santé experts dans ce domaine.
Le collectif a comme vocation à écouter la personne et à l’orienter vers les solutions les mieux appropriées en termes de protections de base pour elle-même, son habitat, son milieu professionnel, Nos expériences et les domaines de compétences des membres de notre réseau nous permettent de proposer une première expertise aux personnes qui nous contactent.
Le collectif milite avec force pour la mise en place de zones d’exclusions des radiations non ionisantes appelées zones blanches en milieu rural et urbain afin de protéger les personnes particulièrement fragiles, sensibles et hypersensibles.
Le collectif par ailleurs est un organe de résistance active face au lobby des opérateurs de téléphonie mobile, aux fournisseurs de systèmes de communication sans fil en général. Il fait connaitre au grand public la nocivité des ondes électromagnétiques artificielles. Il défend le principe de précaution et combat la pression commerciale qui incite à consommer la technologie à ondes pulsées réputée nocive, comme le tabac ou encore l’amiante. Enfin il est mobilisé sur des actions ponctuelles, des manifestations, des conférences et réunions dédiées à la contre publicité des technologies sans fil dont il résout l’équation du paradoxe. Il s’emploie à démontrer que notre santé est bafouée par l’appât des gains économiques, les conflits d’intérêts, l’autisme des gouvernements et de certains professionnels de la santé, malgré les alertes répétées des organismes internationaux tels que l’OMS ou encore le Conseil de l’Europe.
Collectif des EHS Rhône Alpes